Le Courrier des Balkans / Kezako

Festival de Douarnenez : le rromani, ou la langue comme un drapeau ?

| |

Dérivé des langues du sous-continent indien, le rromani a subi durant plus de 1.000 ans de nombreuses transformations et des adaptions multiples. Aujourd’hui, tous les Rroms ne parlent pas rromani, ni tous le même rromani, mais cette langue est l’un des principaux ciment identitaire du peuple rromani.

Tout au long de la semaine, le Courrier des Balkans est au Festival de cinéma de Douarnenez, consacré cette année aux Rroms, Tziganes et Voyageurs (Rromed, Termajied ha Beajourien, e brezhoneg, mar plij). Chaque jour, nous rendrons compte des multiples aspects des cultures et des réalité sociales des communautés, avec nos partenaires : le Kezako, journal quotidien du Festival et les Dépêches Tziganes. Retrouvez notre dossier : Rroms en France : racisme, discriminations et démagogie politique Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin « Le rromani joue un rôle symbolique comparable à celui du territoire pour une autre nation ou de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous