Kathimerini

Faillite sociale de l’Europe

| |

Après le double « non » français et néerlandais et le fiasco du sommet européen de Bruxelles, le modèle néo-libéral anglo-saxon actuellement dans le collimateur. Petros Papakonstantinou dénonce la crise sociale européenne. Un point de vue grec.

Par Petros Papakonstantinou Les inquiétudes de la plupart des analystes en vue du sommet de l’UE, les 16 et 17 juin à Brussel, étaient axées sur l’impasse qui commence à se révéler autour de l’importance vitale - pour la Grèce aussi - de la question du budget communautaire pour la période 2007- 2013. La dernière chose que les chefs des 25 souhaiteraient en ce moment est un nouveau naufrage européen après les secousses tectoniques qui ont provoqué le « non » français et néerlandais. Cependant, le président de la Commission José Manuel Barroso a alerté du risque d’une éventuelle rupture plus profonde et de caractère stratégique à l’intérieur de l’union : une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous