Le petit journal

Être une femme roumaine, c’est pas si facile

L’homme n’a pas à séduire la femme, qui doit se porter au-devant de ses désirs. Dans le couple et la famille, la femme sera soumise et docile. Les vieux modèles ont la vie dure - la situation des femmes, en réalité, a même tendance à empirer. Qu’en est-il de l’état des rapports homme/femme dans la Roumanie d’aujourd’hui ? La professeur Oltea-Daniela Joja, docteur en psychologie et maître de conférence à l’Université Titu Maiorescu de Bucarest, livre sa vision du couple.

Propos recueillis par Marion Guyonvarc’h Le petit journal (P.J.) : Comment voyez-vous le couple en Roumanie ? 
Oltea-Daniela Joja (O.-D.J.) : Il est la base de la société, il reste le modèle fondamental. Ne pas être en couple, c’est presque considéré comme un handicap. Mais il ne s’agit pas d’un couple équilibré, où primeraient la communication, la complicité, le désir de construire ensemble. Il s’agit toujours d’un modèle très traditionnel, loin des modèles de couples modernes qui existent désormais en Europe de l’Ouest. Il suffit de comparer les publicités : ici, la femme est celle qui nourrit et cuisine pour la famille pendant que son mari (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous