Et si Skanderbeg était le héros qui allait (enfin) rassembler les Balkans ?

| |

Gjergj Kastriot dit Skanderbeg (1405-1468) est le plus grand héros des Albanais, symbole de la lutte contre l’occupant ottoman. Dans des Balkans où les préjugés contre les voisins ont la vie dure - sur le mode « nous victimes, les autres coupables » -, cette figure du syncrétisme pourrait faire figure de pont entre tous les peuples de la région. Le point de vue de l’écrivain Muharem Bazdulj.

Par Muharem Bazdulj De de façon suggestive, le nom de Skanderbeg m’évoque deux associations différentes. La première est une allusion à un passé mythique, quatre siècles derrière nous, et la seconde, est un souvenir de mes années collège et de l’année 1990. Aujourd’hui, Skanderbeg fait à mes yeux surtout écho à l’idée de liberté, mais dans mon adolescence, quand je pensais à la liberté, j’avais en mémoire l’illustration de la première de couverture de mon manuel d’histoire – les seins nus de la jeune femme au drapeau français dans le fameux tableau de Delacroix, La Liberté guidant le peuple. Dans les premiers chapitres de ce manuel, il y avait une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous