Monitor

Entretien avec Rasenko Cadjenovic, sondeur politique monténégrin

| |

« À la différence des citoyens de Herceg-Novi, ceux de Podgorica ont
voté en pensant non seulement aux problèmes géopolitiques, mais aussi
à des choses pratiques. »

Par Milka Tadic Rasenko Cadjenovic est conseiller à l’agence « Damar », un institut de sondages. Nous lui avons demandé de nous présenter une analyse comparative des résultats des sondages de « Damar », à Podgorica et à Herceg-Novi. Cadjenovic : Nous avons fait cinq sondages, un mois et demi avant les élections : trois à Podgorica, et deux à Herceg-Novi. Le premier sondage effectué à Podgorica a porté sur un échantillon de 1 400 personnes et les deux derniers sur 1 050 personnes. L’échantillon de Herceg-Novi était de 700 personnes. Tous les sondages ont été faits selon la même méthode et avec les mêmes sondeurs. Nous avons envoyé les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous