Le Courrier des Balkans

Entrée libre au Festival Novo Doba : l’art expérimental sous toutes ses formes

| |

Du 5 au 10 juin, le Festival Novo Doba se déroule, à Pančevo et à Belgrade, pour une troisième année d’affilée, afin de promouvoir la bande dessinée, la musique et l’art expérimental sous toutes ses formes. Rencontre avec Johanna Marcadé, membre du comité organisateur.

Propos recueillis par Ursula Burger Oesch Courrier des Balkans (CdB) : Novo Doba se définit comme un festival de la BD alternative ou plus précisément encore - de la BD « non-alignée ». A en juger d’après votre programme, le festival a largement dépassé sa vocation initiale. Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur son histoire ? Johanna Marcadé (JM) : Nous avons créé le festival il y a deux ans, avec à l’origine Radovan Popović et Bruno Tolić. Radovan dessine et publie de la bande dessinée en Serbie depuis les années 90, et Bruno qui est de Zagreb s’y intéressait aussi même s’il est plus impliqué dans l’animation. Quant à moi, depuis une dizaine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous