B92

Énergie : le projet South Stream a-t-il de l’eau dans le gaz ?

| |

À cause du conflit en Ukraine, les travaux du gazoduc russe South Stream sont au point mort en Serbie et en Bulgarie. Pour faire pression sur Moscou, l’Union européenne a demandé aux pays membres et aux pays candidats d’attendre son feu vert. Mais ce projet est jugé vital pour leur économie par les pays de la région du Danube.

Réunis à Budapest, la Hongrie, la Serbie et la Bulgarie ont réitéré leur soutien à la construction du gazoduc South Stream parce que ce projet sera « un atout pour leur développement économique et pour l’ensemble de la région ». Les trois pays espèrent que l’UE et la Russie parviendront à un accord positif pour que South Stream apporte l’énergie tant attendue. Gazprom espère que le nouveau gouvernement bulgare, après les législatives du 5 octobre prochain, donnera son accord pour la construction de la partie du gazoduc sur son territoire. Pour les Hongrois, South Stream est l’un des plus importants projets du pays sur le plan économique, mais aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous