Dnevni Avaz

En Serbie, une nouvelle chanson appelle au meurtre au son de « Égorgeons »

| |

Récemment publiée sur Internet, une chanson fait scandale en Serbie. Dans ses paroles, l’auteur invite à l’extermination du peuple bosniaque et nie le génocide. Grâce à « l’inspiration » de son auteur, la chanson a réussi à l’emporter sur le célèbre slogan, souvent scandé lors des rencontres sportives par les supporteurs serbes : « Noz, zica, Srebrenica » (« Couteaux, fil, Srebrenica »).

par S.Skuletic Le comité pour le droit humanitaire de Belgrade a porté plainte le vendredi 2 juin, pour incitation à la haine et intolérance raciale, religieuse et nationale contre l’auteur - interprète de la chanson intitulée « Égorgeons ». La plainte déposée au Tribunal pénal de la région vise une chanson récemment parue sur l’Internet qui célèbre ouvertement le génocide commis à Srebrenica et incite à l’extermination future du peuple bosniaque. Est-ce une façon d’éviter la confrontation avec les crimes commis ? Cette information a été confirmée par Natasa Kandic, la présidente du comité pour le droit humanitaire, dans un court entretien téléphonique avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous