Danas

En Serbie, l’homophobie se porte bien

| |

L’homophobie demeure toujours solidement établie en Serbie. Selon une enquête réalisée par le Centre pour des élections libres et la démocratie (CeSID) pour l’ONG Gej-strest Aliansa, les mentalités n’évoluent guère.

L’idée d’être confronté à des homosexuels dans sa famille ou au travail demeure inacceptable, et un grand nombre de citoyens sont prêts à rejeter ceux qui présentent une orientation sexuelle différente. Selon les résultats de l’enquête, 35% des citoyens ont une approche très négative de l’homosexualité, 32% une approche plutôt négative, 22% une approche neutre ou pas de position, tandis que seulement 10% des personnes interrogées ont une approche plutôt favorable, et 1% très favorable. De plus, 70% des personnes interrogées pensent que l’homosexualité est une maladie. En commentant les résultats de cette enquête, le directeur des programmes du Centre pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous