Moldavie : les traditions séculaires des « vieux croyants »

| |

Au XVIIIe siècle, des dizaines de milliers de Russes s’installent dans le delta du Danube et sur les rives du Prut pour fuir les persécutions religieuses dont ils sont victimes depuis la réforme du dogme et de la liturgie orthodoxes menée par le patriarche Nikon. Plus de 30 000 de leurs descendants, appelés Lipovènes, vivent aujourd’hui en Roumanie et en Moldavie où ils perpétuent des traditions séculaires et suivent à la lettre l’ancien culte orthodoxe russe. Reportage dans le village de Pocrovca, en Moldavie.

Situé dans le nord de la république de Moldavie, le village de Pocrovca se distingue singulièrement de toutes les localités voisines. Ses 1030 habitants, tous Russes lipovènes, attachent un intérêt particulier à la propreté des rues et perpétuent religieusement les traditions héritées de leurs ancêtres. L’une d’entre elles veut par exemple que les hommes ne se rasent plus la barbe après soixante ans. Mais ce n’est pas tout. Les « vieux croyants », comme on les appelle encore [en raison de leur attachement à l’ancien rite orthodoxe], refusent systématiquement de vendre leur maison et leur lopin de terre, ce qui fait de la région l’un des endroits en Moldavie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous