Le Courrier des Balkans

En Dalmatie et en Istrie, les Croates se mobilisent contre le charbon

| |

Deux collectivités locales de la côte croate se mobilisent pour dire « non » au projet de construction de centrales thermiques dans la région. Le gouvernement social-démocrate, déjà affaibli après avoir perdu le scrutin présidentiel en janvier, prendra-t-il le risque d’aller tout de même de l’avant ?

Par Laetitia Moreni Considéré comme toxique pour l’environnement, grand émetteur de CO2, le charbon attire les foudres des militants écologistes qui luttent contre les futures installations de centrales thermiques prévues par le gouvernement croate. Et pour mener leur opération, ils utilisent l’outil du référendum. C’est en Dalmatie qu’ils ont remporté leur première bataille : à Ploče, dans la région touristique de Dubrovnik, les citoyens ont dit « non » à la pollution. Un message fort envoyé à l’exécutif de Zoran Milanović. Retrouvez notre dossier : L’environnement dans les Balkans, un problème oublié Lors d’une consultation publique qui s’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous