Kultura

En 2004, les gays bulgares sont sortis de leur placard

| |

En 2004, les mouvements gays et lesbiens bulgares ont été actifs. Peu à peu, le regard des médias et de la société évolue. Pour la première fois, un responsable politique a fait son coming out. Certains dénoncent pourtant une « homosexualité imposée » par Bruxelles...

Par Monika Pisankeuneva et Stanimir Panajotov L’année a débuté par une conférence dédiée à la lutte contre la discrimination envers les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), organisée par « Gemini », la plus ancienne organisation gay chez nous. La conférence a été largement couverte par les médias ; elle a attiré l’attention de la population sur la Loi pour la défense contre les discriminations, entrée en vigueur le 1er janvier 2004, et qui concerne explicitement l’orientation sexuelle. L’année 2004 aura vu les milieux LGBT s’activer, de même que certains événements d’un type tout a fait nouveau qui démontrent un surcroît de hardiesse de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous