Buka

« Emplois politiques » en Republika Srpska : après les élections, on vire !

| |

À la veille des élections municipales en octobre 2012, pas moins de 192 travailleurs temporaires ont été recrutés au sein des deux entreprises municipales de Doboj, gérées par les cadres du Parti démocratique serbe (SDS) et du Parti social-démocrate indépendant (SNSD). Problème : une fois les élections passées, ces employés « kleenex » ont perdu leur job.

L’émission Pečat de la Télévision de Republika Srpska (RTRS) a révélé que, pendant la campagne électorale des municipales d’octobre 2012, de nombreux cadres du Parti démocratique serbe (SDS) et du Parti social-démocrate indépendant (SNSD) ont été embauchés à Doboj. En janvier 2012, la Direction pour la construction et le développement de Doboj (DIRG), créée en 2010 dans le but de gérer les parcs de stationnement de la ville, les garages et les terrains constructibles, comptait 54 employés. À l’issue de la campagne électorale, le nombre d’employés est passé à 147, dont 85 embauchés entre juin et octobre. D’après les documents révélés par RTRS, la majorité de ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous