Le Courrier des Balkans

Élections municipales en Turquie : « triomphe » pour Erdoğan, accusations de fraudes

| |

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a remporté son pari : avec plus de 43% des voix, son Parti de la justice et du développement (AKP) reste de loin la première force politique de Turquie. De nombreux incidents ont cependant émaillé la journée de scrutin, et l’opposition conteste certains résultats, notamment à Ankara, la capitale.

Par Alexandre Billette Embourbé dans les scandales, miné par les rivalités au sein de son camp, tenté par un repli de plus en plus autoritaire, Recep Tayyip Erdoğan a tout donné dans cette campagne, enchaînant les bains de foule et les rassemblements géants, au point d’en perdre la voix en fin de semaine dernière. Le Premier ministre avait déjà prévenu qu’un résultat national inférieur à celui des dernières élections locales, en 2009, constituerait une défaite pour son parti. Pari gagné : l’AKP fait 4% de mieux qu’il y a cinq ans, remportant un peu plus de 43% des voix à l’échelle du pays. Le Parti islamo-conservateur semble également en mesure (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous