BIRN

Élections municipales au Kosovo : forts soupçons de fraude à l’encontre du SLS serbe

| |

38% des électeurs inscrits ont pris part au second tour des élections municipales. Mais de nombreuses accusations de fraude sont lancées - à l’encontre du SLS, un petit parti serbe qui participe aux institutions du Kosovo, et qui a notamment remporté les postes de maire à Gračanica et à Štrpce. À l’initiative de Momčilo Trajković, les partis serbes d’opposition réclament une annulation du scrutin et prévoient d’organiser des manifestations à Priština.

Par Besiana Xharra Momčilo Trajković soutient que des électeurs ont reçu entre vingt et cent euros chacun pour leur vote. Il croit que le SLS a lui-même reçu cet argent de leur partenaire dans la coalition gouvernementale, le Parti démocrate du Kosovo, du Premier ministre Hashim Thaçi. Momčilo Trajković assure également que le jour du vote, le SLS a distribué plusieurs centaines de mètres cubes de bois, de même que de l’argent et de la farine. Il renchérit : « Dans des conditions normales, ces partis ne recueilleraient pas plus de 3% des voix, parce que les Serbes n’aiment pas ces politiciens qui font partie du gouvernement du Kosovo ». « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous