Le courrier des Balkans

Élections locales en Roumanie : Cluj referme la page ultranationaliste

Le premier tour des élections locales roumaines s’est déroulé dimanche dans le calme. Les premiers résultats concernent la capitale et les grandes villes. Bucarest reste dans l’opposition. Cluj tourne la page de l’ère Funar. Le maire ultra nationaliste ne convenait plus à une ville universitaire tournée vers l’Europe. Les résultats pour l’ensemble du pays sont attendus pour mardi.

Par Laure Hinckel Selon plusieurs sondages sortie des urnes, la capitale roumaine Bucarest reste acquise à l’opposition. Le maire sortant Traian Basescu, candidat de l’alliance PNL-PD (Parti national libéral et Parti démocrate) serait élu au premier tour de scrutin avec 60,1% des voix. Son challenger Mircea Geoana, qui a démissionné de son poste de ministre des affaires étrangères pour être lancé dans la campagne électorale par le Parti Social Démocrate (au gouvernement) est crédité de seulement 29% des voix. Résultat important : le parti social démocrate a également perdu la majorité au Conseil général de la capitale. Les résultats partiels montrent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous