Colisee

Élections législatives du 25 juin 2005 : la Bulgarie serait-elle devenue ingouvernable ?

| |

Les Bulgares ont voté ce samedi 25 juin 2005 et, même si les résultats officiels ne seront connus que dans quelques jours, les données disponibles confirment ou infirment plus ou moins certaines des prévisions des sondages : les socialistes (BSP) n’ont pas fait le score qu’ils escomptaient.

Le parti du Premier ministre (NDSV), Siméon de Saxe-Cobourg, s’est imposé comme la deuxième force politique du pays ; le Mouvement des droits et des libertés (DPS) a fait le plein de ses voix et les principaux petits partis de droite ont finalement pu franchir la barrière fatidique des 4 % pour entrer au parlement. La surprise vient de l’émergence sur la scène politique bulgare du mouvement extrémiste « Ataka » dirigé par Volen Siderov [1] qui, avec ses 8 % environ de suffrages, constitue un message adressé à la classe politique bulgare. Dans la mesure où aucune majorité de droite ou de gauche n’est sortie des urnes, la Bulgarie serait-elle devenue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous