Utrinski Vesnik

Élections en Macédoine : la victoire du « nom » et du populisme pour le VMRO-DPMNE

| |

Le Premier ministre Nikola Gruevski s’est félicité de la nouvelle victoire, la 4e consécutive, de son parti. Pourtant, le VMRO-DPMNE perd 7 sièges dans la nouvelle assemblée quand l’opposition en gagne 15. En pleine crise politique, le parti au pouvoir a su séduire les plus démunis malgré un bilan décevant, s’appuyant sur un programme typiquement populiste. L’analyse d’Utrinski Vesnik.

Par Sonja Kramarska Le Parti au pouvoir, le VMRO-DPMNE remporte sa 3e victoire aux législatives, sa 2e dans des législatives anticipées. Très vite, sans même attendre les résultats officiels, le Premier ministre Nikola Gruevski a déclaré que ce succès représentait la reconnaissance des réformes appliquées et d’une politique intègre. Retrouvez notre dossier : Élections anticipées en Macédoine : la solution à la crise politique ? « Cette victoire démontre que la majorité des citoyens ont reconnu que même dans un pays en crise et dans des conditions extrêmement pénibles, le VMRO-DPMNE a su gérer les problèmes les plus difficiles et en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous