Nova Makedonija

Élections en Macédoine : demain, on rase gratis

| |

Les salaires, les retraites et les minima sociaux vont augmenter, les impôts diminueront, le chômage reculera, et même les vaches auront accès à Internet ! Voici - à peu près - ce qui ressort de la lecture des programmes des deux principaux partis politiques macédoniens. Toutefois, le VMRO-DPMNE, au pouvoir, et le SDSM, dans l’opposition, mettent surtout l’accent sur les catégories sociales les plus défavorisées, dont les voix pourraient se révéler décisive sur l’issue du scrutin de dimanche.

Par Vladimir Nikoloski En 2016, les habitants de Kavadarci pourront se rendre à Skopje en train. Quelques années plus tard, tous les Macédoniens pourront aussi aller en vacances en Albanie et en Bulgarie en train. Après les élections, on ne se posera plus la question de savoir s’il faut ou non construire une centrale nucléaire. En effet, les nouvelles capacités énergétiques hydrauliques offriront au pays la possibilité de concurrencer avantageusement les plus gros exportateurs d’électricité en Europe, comme la France. Retrouvez notre dossier : Élections anticipées en Macédoine : la solution à la crise politique ? Après les élections, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous