I Kathimerini

Élections en Grèce : après le 6 mai, tous les scénarios sont possibles

| |

Le 6 mai, les électeurs grecs retournent aux urnes, pour des élections anticipées à l’issue très ouverte. Les partenaires européens de la Grèce souhaitent un gouvernement de grande coalition PaSoK/Nouvelle démocratie, mais il n’est pas certain que les deux « grandes » formations politiques grecques, même coalisées, parviennent à avoir la majorité. I Kathimerini passe en revue les différents scénarii.

Par Panagis Galiatsatou et Yorgos Bourdaras Le compte à rebours a commencé pour la campagne électorale la plus courte de ces dernières années, et tous les sondages indiquent qu’elle préfigure une période de grande instabilité politique. Des états-majors des grands partis à la base de l’électorat, la même inquiétude diffuse se répand, car nul ne sait de quoi demain sera fait. Retrouvez notre dossier : 6 mai : élections de crise en Grèce Ces élections de la crise et de l’incertitude sont anxiogènes non seulement à l’intérieur du pays mais aussi chez la plupart de nos partenaires qui suivent avec un grand intérêt l’évolution de la campagne et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous