Le Courrier des Balkans

Élections en Bosnie-Herzégovine : Mostar, entre apathie et désespoir

| |

Mostar, la capitale de l’Herzégovine, a le blues. Les institutions municipales sont toujours bloquées, et beaucoup d’habitants sont persuadés que les partis nationalistes musulmans et croates, le SDA et le HDZ, vont encore une fois l’emporter, malgré le ras-le-bol social qui grandit. Quelque chose changera-t-il enfin après dimanche ?

Par A. De Noni Quelques affiches des formations croates à l’entrée de la ville, de rares banderoles du Parti de l’action démocratique (SDA), d’autres du Parti patriotique de Bosnie-Herzégovine (BPS), la formation de l’ancien général Sefer Halilović dans la partie est, majoritairement bosniaque... Pour le reste, rien n’indique que des élections approchent à Mostar, la capitale de l’Herzégovine, où l’ambiance est bien plus morose qu’à Sarajevo ou à Banja Luka. Retrouvez notre dossier : Élections en Bosnie-Herzégovine : l’impossible changement ? « Mostar est une ville congelée », constate Amna Popovac, encore il y a peu propriétaire d’une des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous