Gazeta shqip, Ballkanweb

Élections en Albanie : la « bataille de Tirana » se radicalise dangereusement

| | |

Des centaines de partisans du Parti socialiste, dont environ 25 députés, se sont violemment opposés à la police devant le siège de la KQZ, la commission en charge du décompte des votes. Ces affrontements ont éclaté lorsque les députés du PS ont tenté de prendre d’assaut la réunion de la KQZ après qu’une décision qui pourrait donner Lulzim Basha gagnant eut été votée. Selon les socialistes, Edi Rama a gagné la mairie de Tirana avec 10 voix d’avance sur 250.623 bulletins de votes valides.

Le président de Commission centrale des élections (KQZ), Arben Ristani, a décidé de vérifier les bulletins de vote trouvés dans les urnes destinées à l’élection des conseillers municipaux. Retrouvez notre dossier : Elections locales du 8 mai : l’Albanie va-t-elle sortir enfin de l’impasse politique ? Regardez la vidéo des affrontements sur Youtube Il s’agit de plusieurs urnes provenant des bureaux de vote 48, 49, 51 ,53, 54 et 55. Certaines commissions ont jugé un certain nombre de bulletins issus de ces bureaux invalides et d’autres contestables. Or, pour le président Ristani, la Commission qu’il dirige doit uniformiser la pratique du décompte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous