Radio Slobodna Evropa

Élections au Monténégro : pourquoi changer de gouvernement quand on n’est pas content ?

| |

À deux semaines des législatives du 14 octobre, la coalition DPS-SDP emmenée par le « revenant » Milo Đukanović est donnée largement vainqueur. Malgré la crise terrible qui secoue le Monténégro, les citoyens s’apprêtent à reconduire l’homme fort du pays, au pouvoir depuis vingt ans. Sandra Obradović de l’Union des syndicats libres s’indigne de la situation des salariés tout en tentant d’expliquer pourquoi ils ne sont pas encore prêts pour le changement. Interview.

Propos recueillis par Predrag Tomović Sandra Obradović de l’Union des syndicats libres (USS) parle des dernières hausses des prix de la nourriture au Monténégro et la campagne préélectorale. Combien d’ouvriers croient-ils encore au parti au pouvoir ? Vont-ils prolonger son mandat ou voter pour le changement le 14 octobre prochain ? Radio Slobodna Evropa (RSE) : Au moment où la température commence à monter à l’approche du scrutin, on constate que ce sont surtout les prix qui augmentent rapidement : après l’électricité, le carburant, les taxes pour la télévision câblée et les factures de téléphone, ce sont maintenant les prix de la nourriture (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous