Le Courrier des Balkans

Élections au Kosovo : avec le Parti fort, le roi est nu

| |

Le Parti fort est pour la transparence totale. Le parti et son « président légendaire » Visar Arifaj ont fait irruption sur la scène politique kosovare lors des municipales de l’automne 2013. Ils continuent de prouver par l’absurde la vacuité des promesses électorales et l’incompétence de la classe politique.

Par Nerimane Kamberi Amantin, 10 ans, écarquille les yeux devant une affiche électorale de Partia e fortë, le Parti Fort : il y voit la photo une jeune institutrice de son école, candidate pour un siège de député. Elle est à moitiée nue, même si, pudeur oblige, son portrait ne la découvre que jusqu’aux épaules. Retrouvez notre dossier : Législatives du 8 juin au Kosovo : que tout change pour que rien ne change ? Le Parti fort est apparu aux dernières élections locales en novembre 2013, avec son côté farfelu et surtout pas sérieux. Usant et abusant de la satire et de l’ironie, cette bande de copains réunis autour de Visar Arifaj, Kryetari (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous