Le Courrier des Balkans

Église et abus sexuels : le scandale Kačavenda secoue l’orthodoxie dans les Balkans

| |

Le plus grave scandale de l’histoire de l’Église orthodoxe serbe ? Depuis quelques semaines, la presse balkanique fait ses choux gras des « quatre cavaliers de Kačavenda », une vidéo montrant les ébats de l’évêque de Tuzla et Zvornik avec de jeunes hommes. Réputé prédateur sexuel, ce faucon de l’Église aurait abusé de ses proies depuis des années. Peu à peu, les victimes sortent de l’ombre. Difficile pour le patriarche de dire qu’il ne savait pas...

Par Rodolfo Toè et Marie Dhumieres En octobre dernier, le patriarche Irinej, chef de l’Église orthodoxe de Serbie, envoyait une lettre à Belgrade pour protester contre la « décadence morale de la Serbie » et la Gay Pride, « parade de la honte ». Était-il à l’époque au courant des scandales sexuels qui commençaient à secouer son Église ? Le contraire serait difficile à croire… À partir de l’été 2012, plusieurs moines, séminaristes et autres religieux, commençaient déjà à révéler les abus sexuels perpétrés par l’évêque Kačavenda de Tuzla et Zvornik, à une commission constituée par le synode et présidée par l’évêque de Nikšić, Joanikije. Si le synode n’a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous