Danas

Éducation en Serbie : des manuels scolaires très discriminatoires

| |

L’homosexualité est une « pathologie ». Les femmes sont des figures purement décoratives, cantonnées aux professions « traditionnelles » d’infirmière ou d’institutrice. La présentation du handicap distingue les « débiles » des « crétins »... Une récente étude décerne un zéro pointé aux manuels scolaires serbes, qui entretiennent préjugés et stéréotypes. Au gouvernement de réagir d’urgence...

Par : V. A. Belgrade - « Il existe différents degrés de retard mental. Les trois groupes le plus fréquemment distingués sont les débiles, les imbéciles et les idiots. Le quotient intellectuel du débile se situe entre 50 et 70. Les adultes atteignent l’âge mental d’un enfant de 8 à 12 ans. Il s’agit de la forme la plus commune de retard mental ». Cette citation est tirée du manuel de psychologie pour la deuxième année de lycée, écrit par Nikola Rot et Slavoljub Radonjić, édité en 1992 par l’Institut des manuels scolaires. Il est toujours utilisé dans les lycées de Serbie. Retrouvez notre dossier : Education : des manuels (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous