Le Courrier des Balkans

Économie : les banques slovènes continuent leur descente aux enfers

| |

En dépit des mesures annoncées par le gouvernement d’Alenka Bratušek, l’économie slovène ne se porte pas bien. Les finances sont toujours dans le rouge et, au cours du premier semestre 2013, les pertes du secteur bancaire se sont encore alourdies. L’État a été obligé de liquider deux instituts de crédit, et la fameuse « bad bank », censée sauver de la faillite les trois principaux établissement bancaires du pays, ne commencera pas son travail avant octobre.

Par Rodolfo Toè Même si l’information ne semble pas intéresser plus que cela les médias étrangers, les banques slovènes ont encore alourdi leurs pertes de janvier à juin 2013. Selon un rapport publié par la Banque Centrale slovène à la fin du mois d’août, le déficit s’élève à 215,6 millions d’euros pour le premier semestre de l’année, alors qu’il était resté « contenu » à 24.4 millions l’année dernière à la même période. Les prêts non performants étaient de 7 milliards d’euros à la fin 2012, ils sont aujourd’hui de 7,5 milliards, soit 22% du PIB slovène. En dépit des assurances que le Premier ministre Alenka Bratušek avait donné à Bruxelles, les choses ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous