Danas

Économie : la Serbie n’est pas encore sortie de la crise

| |

Conformément à l’accord passé avec le FMI, la Serbie a dévoilé son budget prévisionnel jusqu’en 2013. Et à cause de la lenteur de la reprise économique, elle a dû revoir à la baisse ses objectifs. Si en 2010 sa croissance a été la plus élevée de la région, elle a néanmoins plafonné à 1,5%, alors que la très forte inflation plombe le pouvoir d’achat et freine la consommation.

Par : A. Milošević Belgrade – Contrairement aux prévisions de croissance de 5 % pour 2012 et de 5,5 % pour 2013, le taux de croissance de la Serbie devrait plafonner à 4 et 4,5 % pour ces deux années. Les données du Mémorandum sur le budget indiquent que le PNB par habitant sera donc inférieur aux prévisions. Ce document a fait l’objet des corrections de la part du gouvernement puisque les paramètres définis en août 2010 ne sont plus réalistes. Les économistes estiment que cette démarche de l’État représente un report de la reprise économique d’au moins un an. 2010, une année plus difficile que prévu Le Mémorandum définit les projections et les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous