Dnevnik

Duel Mišković / Jovanović : l’affaire politico-criminelle qui ébranle la Serbie

| |

En avril 2001, le richissime homme d’affaires serbe Miroslav Mišković était brièvement enlevé. Début novembre, il a accusé Čedomir Jovanović, alors vice-Premier ministre et aujourd’hui dirigeant d’opposition, d’avoir touché une part de la rançon. Jovanović venait de dénoncer la position monopolistique de la compagnie Delta de Mišković. En fait, cette affaire révèle surtout tous les liens dangereux qui unissent la politique et les affaires en Serbie. Analyse de ce nouveau scandale qui ébranle le pays.

Par Ljubinka Malešević Il s’agit en apparence d’un conflit personnel, mais les escarmouches entre Miroslav Mišković, sans aucun doute l’homme le plus riche de Serbie, et Čedomir Jovanović, ancien vice-Premier ministre du gouvernement Djindjić, député et dirigeant du Parti libéral-démocrate (LDP), ont ébranlé la nation et toutes les institutions, causant une telle confusion qu’on ne sait plus pourquoi quelqu’un est accusé, de quelles preuves on dispose, ni même qui est ou sera l’accusé. Le politologue Jovo Bakić affirme que dans cette dernière affaire serbe, ce ne sont pas deux personnalités qui sont en conflit, mais des comptes non clarifiés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous