Le Courrier des Balkans

Droits des minorités en Bosnie-Herzégovine : Bruxelles perd patience

| |

Le Commissaire européen à l’Elargissement, Stefan Füle, a mis en garde Sarajevo : le processus d’intégration à l’UE sera interrompu et les prochaines élections bosniennes, prévues en 2014, pourraient ne pas être reconnues par Bruxelles si le pays ne met pas fin à la discrimination de ses minorités.

Par Rodolfo Toè « Je suis consterné de constater que les partis politiques, depuis trois ans, ont été incapables de mettre en oeuvre le verdict de la Cour européenne des droits de l’Homme dans le dossier Sejdić-Finci », a déclaré à la presse le commissaire européen ce jeudi. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : un pays toujours bloqué ? La Cour avait jugé en 2009 que la Bosnie-Herzégovine exerçait des pratiques discriminatoires à l’égard des Juifs et des Rroms, qui ne peuvent prétendre à certains postes politiques réservés aux trois « peuples constituants » du pays - Bosniaques, Croates et Serbes - définis par les Accords de Dayton. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous