Feral Tribune / Osservatorio sui Balcani

Droits de la personne en Croatie : la grande déprime

| |

En Croatie, le bilan 2005 de la défense des droits de l’homme ne satisfait pas le Feral Tribune. L’hebdomadaire de Split se fend d’un billet désabusé sur la situation. Complaisance nationaliste, justice trop lente et sélective, situation sociale en berne et ONG en léthargie : le Feral n’épargne pas grand monde.

Par Bojan Munjin En Croatie, par une sorte de complaisance, les gens sont convaincus de vivre de mieux en mieux. On s’y sent pourtant de moins en moins bien. Bien qu’il semble désormais que le pays soit devenu « normal », plusieurs observations montrent qu’en 2005, les droits de l’homme ont connu un recul significatif par rapport à 1995 et à l’âge d’or de la Communauté Démocrate Croate (HDZ). Et alors qu’on nous recouvre en continu d’une réalité bon marché, les problèmes principaux, déjà rebattus mille fois, ont du mal à s’ériger en thème du jour. La dépression comme style de vie, l’abjection comme vêtement à toutes les saisons : ces phénomènes sont présents (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous