Le Courrier des Balkans

Douze ans après : retour à Srebrenica

| |

Douze ans après la tragédie de l’été 1995, l’écrivain Predrag Matvejevic revient à Srebrenica, alors que les survivants bosniaques de l’enclave réclament un statut spécial et le détachement de la ville de la Republika Srpska. L’occasion d’une réflexion sur l’état de la Bosnie-Herzégovine, mais aussi sur la guerre, la justice et les responsabilités collectives et individuelles.

Par Predrag Matvejevic Le deuil perdure encore en cet été 2007, douze ans après le génocide à Srebrenica. Plus de huit mille musulmans bosniaques, âgés de 14 à 85 ans, furent tués en juillet 1995 dans cette petite région, près de la frontière séparant la Bosnie et la Serbie. « Le plus grand génocide en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale », comme l’ont appelé les Bosniaques - mais pas seulement eux - est peut-être aujourd’hui ancore plus présent qu’au moment où il fut commis. Il a pris racine dans les sentiments, dans la mémoire, dans les consciences. Les habitants de Srebrenica et des environs qui, après tout ce qui leur est arrivé, sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous