Kezako / Le Courrier des Balkans

Douarnenez : Balkans et Bretagne en musique

|

Erik Marchand, chanteur, musicien et musicologue, navigue depuis des lustres entre Balkans et Centre Bretagne. Avec ses compères venus du Banat, il anime des stages musicaux à Douarnenez, et donnera une « conférence voyage » sur la musique des Balkans, en dialogue avec l’anthropologue belgradois Ivan Colovic. Petite mise en bouche, le Bahtalo Band de Macédoine jouait encore hier soir à 4 heures du matin, au « Bigorneau amoureux », haut lieu des nuits douarnenistes. Et l’écrivain bosniaque Velibor Colic nous fait le cadeau d’un superbe poème.

Erik Marchand « la musique n’est que questionnement » Faut-il présenter notre interlocuteur ? Musicien, chanteur, arpenteur des Balkans et du Centre Bretagne, Erik Marchand s’interroge aussi sur la rencontre entre les différentes cultures et les différentes traditions. Propos recueillis par Caroline Target Kezako : Comment définissez-vous votre musique ? E.M : C’est de la musique bretonne. Je suis vendu sous l’étiquette de la World Music ou de la musique fusion, mais ce n’est pas ce que je fais ! J’ai une culture de base qui est celle du Centre Bretagne, une culture de tradition orale. C’est cette culture qui m’a donné une certaine compréhension (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous