Le Courrier du Kosovo

Dokufest : Prizren, mon amour

| |

Alors que le Nord du Kosovo traverse une période de tensions, la ville de Prizren, plongée dans une atmosphère culturelle et cinéphile, a fêté les dix ans du premier événement culturel du Kosovo, le festival du film documentaire Dokufest. Créé deux ans après la guerre, le pari de raviver la culture du cinéma au Kosovo a pris racine. Dokufest, qui a pris fin le 31 juillet, veut aussi contribuer au développement de la production de films documentaires dans la région.

Par Béatrice André Oui, de grands noms sont passés, à Prizren. Comme le réalisateur iranien mondialement reconnu, Mohsen Mahmalbaf, toujours au premier plan lorsque l’on parle des luttes des Iraniens pour leurs libertés. Il est venu parler de ses films, dont une série a été projetée au début du festival, sur le cinéma en plein air installé au-dessus de la Bistrica, la rivière qui descend des cimes de la montagne du Shar. Prizren a aussi reçu la chanteuse de rock britannique PJ Harvey, venue avec Seamus Murphey, photographe irlandais, avec qui elle a présenté douze films, douze pièces de cinéma qui accompagnent chacune de ses chansons de l’album (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous