Monitor

Djurdjevdan, la fête des Rroms

| |

Le quotidien Monitor profite de l’occasion de la fête du Djurdjevdan, le 6 mai, pour dresser le portrait de la communauté rrom du Monténégro. Préjugés et discriminations restent monnaie courante pour cette minorité établie au Monténégro depuis plusieurs siècles.

Par Milena Perovic Cette année, la pluie a gâché la fête du Djurdjevdan, qui correspond dans la tradition orthodoxe à la fête de Saint Georges, célébrée le 6 mai. « Tu sais, avec du soleil, tu aurais pu voir nos Rroms bien habillés jouer de la musique devant leurs maisons et les femmes et les enfants danser », explique Alid Adzovic Dugi, assis à la table d’une baraque du camp de réfugiés de Konik, une banlieue de Podgorica où habitent une majorité de Rroms. « Moins fort un peu la musique, je te dis », lance-t-il au jeune homme qui danse avec un large sourire, presque sans toucher le sol. Il baisse le volume du gros magnétophone posé à l’entrée de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous