Danas

Divisés, les autonomistes de Voïvodine sont en panne de projet

| |

Rien ne va plus chez les autonomistes de Voïvodine, dont les dirigeants, hier encore très bons amis, ne se parlent plus depuis deux ans. Le Conseil de Voïvodine, créé par les trois principales forces autonomistes, doit se réunir dans la semaine : parviendra-t-il à sortir de sa longue hibernation, et à élaborer un nouveau projet politique ?

Par M.Males Lorsque les partis autonomistes de Voïvodine, c’est-à-dire la Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV), les Réformistes de Voïvodine (RV), et l’Union des Hongrois de Voïvodine (SVM), ont formé, avec tambours et trompettes, fut un temps, un Conseil de Voïvodine, ils avaient un objectif : obtenir le rétablissement de la pleine autonomie de la province. Depuis deux ans, ils essaient sans succès de cacher leur inconséquence dans ce combat et leurs conflits d’intérêts sans cesse plus grands, qui ont plongé ce Conseil en « hibernation », alors même que ses membres ne sont pas satisfaits des compétences qui ont été jusqu’à présent restituées à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous