B92

Disparitions au Kosovo : un rapport qui accable la Minuk

| |

Selon le journal de la diaspora serbe Vesti, le Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (OHCHR) aurait récemment rédigé un rapport dénonçant les lacunes des enquêtes sur les disparitions de civils serbes au Kosovo, menées par la Minuk après la guerre.

L’association des familles de Serbes enlevés et assassinés au Kosovo se félicite des informations diffusées dans les médias, selon lesquelles le Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (OHCHR) prend acte de « la faillite de la Minuk à mener des enquêtes efficaces sur les trafics d’organes au Kosovo dans les années 1999 et 2000 ». Retrouvez nos dossiers : • Crimes de guerre au Kosovo : l’impossible justice ? • Crimes de guerre et trafic d’organes au Kosovo : le procureur Williamson confirme le rapport Marty Le Comité, dans un document interne que vient de publier le quotidien serbe de Francfort-sur-le-Main Vesti, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous