Le Courrier du Kosovo

Dialogue Belgrade-Pristina : les pourparlers ont commencé à Bruxelles

| |

Les nouvelles « discussions » entre Belgrade et Pristina ont commencé mardi à Bruxelles, mais les Kosovars se sont fait attendre, et ne sont arrivés à Bruxelles qu’en fin de journée. En effet, lundi, le Parlement du Kosovo n’a pas approuvé la plate-forme de négociations proposée par le gouvernement de Hashim Thaçi. Ce premier tour de discussion durera deux jours, il sera mené avec la médiation d’un représentant de l’Union européenne, et devrait permettre d’aborder des thèmes « concrets ».

Par Belgzim Kamberi La délégation du Kosovo, menée par Edita Tahiri, vice-premier ministre, n’a pas pu se arriver mardi à Bruxelles en raison du retard pris par le Parlement du Kosovo. Lundi, il n’avait pas été possible de dégager une majorité en faveur de la plateforme de négociations proposée par le gouvernement de Hashim Thaçi. Le Premier ministre a donc été contraint à autoriser la délégation kosovare à négocier avec la Serbie sans l’aval du parlement, qui tentera de nouveau jeudi de trouver un compromis. Retrouvez notre dossier : Kosovo/ Serbie : et maintenant, on reprend le « dialogue » ! Selon des sources proches de Bruxelles, les sujets (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous