Le Courrier des Balkans

Deuxième journée de violence au Kosovo

|

Les violences interethniques qui ont éclaté mercredi entre Serbes et Albanais se sont poursuivis pour une deuxième journée consécutive, alors que plusieurs habitations et lieux de culte serbes étaient détruits par le feu sur l’ensemble du territoire du Kosovo. L’OTAN a promis mille hommes supplémentaires pour stabiliser la situation, tandis que la tension monte dans les grandes villes de la Serbie voisine.

Par Alexandre Billette Au lendemain d’une journée qui a fait au moins 30 morts et plus de 500 blessés, selon le dernier bilan - encore provisoire - des Nations unies [1], plusieurs Serbes quittaient les villes et villages les plus exposés, parfois sous la protection de la KFOR, alors que de nombreuses églises orthodoxes et monastères ont été détruits par les flammes. Les violences ont éclaté mercredi, notamment à Mitrovica, suite à la noyade de trois jeunes Albanais qui auraient été poussés par de jeunes Serbes dans la rivière Ibar, qui marque la « frontière » entre les secteurs serbe et albanais de la municipalité. Mercredi matin, des manifestants (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous