Le Courrier de la Serbie

Dessin de presse en Serbie : Corax, l’ironie contre la bêtise politique

|

Predrag Koraksić, dit Corax, revendique fièrement ses soixante ans de carrière. Figure emblématique de la lutte contre le régime de Slobodan Milošević, le maître de la caricature offre ses services à la presse indépendante serbe depuis 1988. En plus de publier ses dessins dans le quotidien Danas, il intervient régulièrement dans l’hebdomadaire Evropa, ou sur le site web de B92. Il revient sur son parcours et son combat pour une presse libre.

Propos recueillis par Philippe Bertinchamps Le Courrier de la Serbie (CdS) : Avez-vous de l’inspiration en ce moment ? Corax : Et comment ! Un dessin de presse s’inspire toujours de la bêtise politique. Et la bêtise, en ce moment, ce n’est pas ce qui manque. Il y en a en abondance. Mon boulot consiste à la cerner, l’identifier et la montrer. Je stigmatise les bêtises en tout genre de la vie politique. Mais sans méchanceté. Mes armes sont l’ironie ou la moquerie, jamais l’insulte. CdS : Corax se définit-il comme un journaliste ? Corax : Difficile à dire. Mes dessins relèvent-ils du journalisme ou de l’art ? Disons que j’essaie de jeter un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous