ANEM

Des journalistes s’expriment sur le journalisme au Kosovo

| |

Lors d’un forum public au Kosovo sur le thème « L’opinion publique et ceux qui la forment au Kosovo », de nombreux intervenants ont souligné que les conditions pour faire des reportages professionnels au Kosovo étaient mauvaises.

Depuis 1990, il y a une nouvelle dimension au journalisme au Kosovo. La barrière entre le journalisme, mission nationale, et le journalisme, mission professionnelle, est devenue très mince, a admis le journaliste Baton Haxhiu. Et il a ajouté que les médias publics mis en place par les missions de l’ONU et l’OSCE étaient loin de répondre à des critères professionnels. « La télévision publique au Kosovo est formellement multiethnique, mais à cause de la répugnance des Serbes à y participer, la multiethnicité n’a pas pu être établie », constate-t-il. Le correspondent de B92 et de la radio MINUK, le journaliste Zoran Culafic, a également estimé que la majorité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous