IWPR

Des évêques macédoniens accusés de trahison

| |

Un accord entre les églises de Serbie et de Macédoine pour trouver une solution à une controverse qui dure depuis des années sur le statut de l’église de Macédoine a divisé l’opinion publique dans ce pays et déclenché des accusations de trahison.

Par Zoran Bojarovski, rédacteur de Forum Magazine à Skopje. La controverse a éclaté après la signature le 17 mai entre les deux parties d’un accord qui mettait fin au statut d’autocéphalie de l’église de Macédoine - elle pouvait nommer son propre chef et n’était pas assujettie à la loi d’un archevêque étranger - qui faisait de cette église une entité autonome au sein de l’église orthodoxe serbe. L’église de Macédoine a déclaré l’autocéphalie en 1967, une démarche fortement encouragée par les autorités communistes de l’époque qui voyaient là un renforcement de l’identité nationale macédonienne. Mais l’église orthodoxe serbe qui auparavant contrôlait les diocèses de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous