Radio Slobodna Evropa

Dérive totalitaire en Macédoine : « le pouvoir sème la peur »

| |

Arrestations arbitraires, censure, mise en procès de journalistes... La directrice exécutive du Comité Helsinki dresse un bilan accablant de la situation des droits de la personne en Macédoine. « Le régime du VMRO-DPMNE se comporte de façon totalitaire et s’attaque aux droits fondamentaux des citoyens de ce pays », selon Uranija Pirovska.

Par Marija Mitevska RSE : Comment évaluez-vous l’année écoulée en terme de respect des droits de l’Homme dans le pays ? Uranija Pirovska (UP) : L’an dernier, j’ai déjà eu l’occasion d’évaluer la situation des droits de l’Homme en Macédoine et, malheureusement, je ne peux pas dire qu’il y ait eu des changements importants, d’autant plus que 2013 avait démarré dans un climat très lourd avec les incidents du Parlement . J’avais immédiatement déclaré qu’avec cet évènement, considéré comme une d’intrusion de l’exécutif au Parlement [1] de la République de Macédoine, on avait tué en quelque sorte la démocratie. Dès lors, beaucoup de violations des droits de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous