BIRN

Décentralisation en Macédoine : dépolitiser, repolitiser, etc.

| |

En Macédoine, le processus de décentralisation connaît des ratés. Dans le secteur scolaire, un conflit s’est déclaré entre le gouvernement et les pouvoirs locaux sur des questions de nominations et de financement. En toile de fond subsiste un défi : dépolitiser le service public.

Par Ivan Petrusevski et Maja Ivanovska Trois mois après le début officiel du processus de décentralisation de l’éducation en Macédoine, le financement des écoles et la désignation des directeurs est devenu un champ de bataille où s’affrontent les dirigeant du pouvoir central et ceux du pouvoir local. La nouvelle loi sur l’enseignement primaire a été conçue pour donner aux autorités locales un pouvoir bien plus grand sur leurs établissements. Mais elle ne dit pas clairement qui a le dernier mot sur les nominations-clés. Conséquence : depuis le début de cette année scolaire, l’école Kliment Ohridski, à Butel (une municipalité de Skopje) n’a pas une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous