Le Courrier des Balkans

De l’austérité faisons table rase : la victoire triomphale de Syriza en Grèce

|

La Coalition de la gauche radicale est arrivée largement en tête dimanche. Le verdict est sans appel : « le peuple a écrit l’histoire », bye-bye la troïka. Encore faut-il former un gouvernement. Si Syriza rate de peu la majorité absolue au Parlement, Alexis Tsipras disposera dès lundi de trois jours pour créer des alliances.

(Avec agences) — 22h20. Alexis Tsipras s’adresse à la foule massée à Athènes. « Aujourd’hui, nous avons mis fin à l’austérité. Nous disons que la troïka appartient au passé. (...) Nous devons maintenant construire ensemble notre pays sur de nouvelles bases. Il n’y a ni vainqueurs ni vaincus. C’est la Grèce digne, la Grèce juste, la Grèce qui travaille, la Grèce de la connaissance qui a gagné. » Retrouvez notre dossier : Législatives anticipées en Grèce : un raz-de-marée en faveur de Syriza 36,12 % des voix et 149 sièges au Parlement : peu après minuit, les projections du ministère de l’Intérieur, se basant sur plus de 70 % des bulletins dépouillés, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous