B92

Cyrillique en Croatie : l’UE n’a « aucune intention de se mêler » des événements de Vukovar

| |

Le respect de la diversité culturelle et les droits des minorités sont des valeurs fondatrices de l’Union européenne. Pourtant, après les violentes manifestations qui se sont déroulées en Croatie, pour protester contre la mise en place de plaques en cyrillique sur certains bâtiments officiels, l’UE a fait savoir qu’elle n’avait « aucune intention de se mêler » des évènements de Vukovar.

Le Commissaire européen pour l’éducation, la culture, le plurilinguisme et la jeunesse a fait savoir par la voix de son porte-parole, Dennis Abbott, que l’UE « n’avait aucune intention de se mêler » des incidents qui ont éclaté à Vukovar en Croatie, lorsque les autorités ont voulu apposer des plaques en cyrillique sur certains bâtiments publics. Retrouvez notre dossier : Serbo-croate/croato-serbe : les avatars très politiques d’une langue autrefois commune La mise en place de plaques bilingues a provoqué la fureur des anciens combattants croates qui ont organisé des manifestations pendant une semaine. Vukovar était durant la guerre le symbole de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous