Le Courrier des Balkans

Cuisine sociale en Grèce : les chômeurs s’auto-organisent pour faire face à la crise

| |

Chaque jour, « L’Autre être humain » installe sa cuisine portative et son immense chaudron dans un quartier différent d’Athènes. Les volontaires de l’association, eux-mêmes chômeurs de longue durée, n’ont pas créé une « soupe populaire », mais un mouvement d’entraide sociale. Ils nourrissent 3000 personnes par jour, et multiplient les rencontres, les discussions. Reportage.

Texte et photos : Pavlos Kapantais Tout a commencé en 2011. Après plus de 25 ans de carrière dans le monde de la publicité et du marketing, Kostas Polychronopoulos, 47 ans à l’époque, est devenu chômeur de longue durée à cause de la crise. Un jour, alors qu’il achetait avec le peu d’argent qu’il avait quelques légumes sur un marché en plein air, il voit juste à côté de lui des gens, « de tous les âges, de toutes les nationalités et de toutes les couches sociales », faire les poubelles pour trouver un peu de nourriture. Retrouvez notre dossier : Grèce : Syriza face au mur de l’austérité et de l’intransigeance allemande Il est surtout choqué de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous