Osservatorio Balcani e Caucaso

Croatie : Zoran Milanović, un Premier ministre sur siège éjectable

| |

Les jours de Zoran Milanović à la tête du gouvernement croate sont comptés. Depuis l’éviction de son ministre des Finances, officiellement pour une affaire de corruption, le Premier ministre est incapable de rassembler sa majorité. La claque prise aux élections européennes a fini de faire éclater la crise et la Croatie se dirige tout droit vers des législatives anticipées.

Par Drago Hedl Après la dernière session marathon du Comité central du SDP, quand il a été annoncé que Slavko Linić, ancien ministre des Finances, était exclu du parti, les rumeurs qui circulent depuis quelques temps se sont avérées fondées : le SDP est une formation irrémédiablement divisée. Les résultats du vote montrent même une scission en deux : 50 membres pour son éviction, 47 contre. Pour ou contre Milanović ? Ce vote pour ou contre Linić n’était qu’un leurre : il s’agissait en fait d’un vote de confiance pour le président du parti, et actuel Premier ministre, Zoran Milanović. Linić n’était donc qu’un cobaye qui servait à tester l’atmosphère au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous