Bilten

Croatie : Zadar, la ville qui s’est transformée en fast-food géant

| |

Fleuron industriel à l’époque yougoslave, la ville de Zadar est désormais entièrement tournée vers le tourisme. Un secteur d’activité qui favorise les privatisations à outrance et le profit rapide au détriment de la population locale, condamnée au chômage ou aux emplois précaires dans le secteur touristique.

Par Mate Ćosić Juste avant la désintégration de la Yougoslavie, la ville de Zadar était un pôle industriel très développé qui réalisait la plus grande accumulation de capitaux de toute la république croate. Pour donner un exemple, à cette époque, 25% du total des recettes en devises de l’économie croate était créé par deux entreprises de Zadar, la SAS (outils et machines spécialisées) et la compagnie maritime Tankerska Plovidba. Ces deux entreprises ne représentaient qu’une partie de la diversité industrielle de la ville qui était bien plus large : le transport maritime de pêche, la transformation du poisson, le traitement des métaux, les industries (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous