AIM

Croatie - Yougoslavie : gel sur le Danube

| |

Au début de l’été, les présidents croate et yougoslave, Stjepan Mesic et
Vojislav Kostunica, ont signé, à Verbania, une déclaration commune lors du
sommet des pays d’Europe centrale. Cette initiative a reçu les louanges de
la communauté internationale. Le gouvernement de Racan a accueilli la
nouvelle d’une façon glaciale.

Par Jelena Lovric Les médias ont été informés que l’accord passé entre les deux présidents, regardé comme une avancée dans la normalisation des rapports serbo-croates, ne concernait pas le ministère. Celui-ci n’avait pas l’intention de donner plus d’importance à cette déclaration. Il préférait mettre en place sa propre politique diplomatique. Le gouvernement accuse Mesic. Concernant la guerre des Balkans, le président partagerait, avec son homologue serbe, une part des responsabilités dans le déclenchement des hostilités. Manifestement, l’épaisse glace du Danube n’est pas prête à céder. Les responsables de Zagreb et de Belgrade avait de bien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous